lundi 25 octobre 2010

Singavi

Wikipédia possède une liste des pays par point culminant. Malgré son titre, elle ne se limite pas aux simples pays mais inclut également différents territoires, en particulier les différentes possessions françaises d'outre-mer. L'intérêt d'une telle liste est bien sûr limité, mais tout ne peut pas posséder la gravité et l'importance d'un Vrai Sujet Encyclopédique de Fond, et l'anecdotique n'est pas à bannir de nos vies. Toutefois, il convient de le faire proprement.

En face de l'entrée Wallis-et-Futuna, le tableau indique : mont Singavi, 765 m. Par curiosité, je suis allé vérifier sur le Géoportail ; Wallis-et-Futuna étant une communauté d'outre-mer française, l'IGN en publie des cartes en ligne. Sur celles-ci, le site est formel : le point culminant de l'archipel se situe sur l'île de Futuna et il s'agit du mont Puke, par environ 520 m. Non seulement ce n'est pas le même nom, mais 30% d'écart pour l'altitude, ce n'est pas négligeable. J'aurais quand même tendance à faire confiance à l'IGN. D'où vient ce mont Singavi ?

La liste française est une traduction de son équivalent anglais, sur lequel le mon Singavi possède un article dédié. Une brève recherche permet de faire remonter l'origine de la liste anglaise au World Factbook de la CIA, une compilation de statistiques diverses sur les pays du monde fournie gracieusement par le renseignement américain. Intéressante, mais toujours à prendre avec des pincettes... La question, maintenant : d'où la CIA sort-elle ce mont Singavi ? Il existe bien sur Futuna le royaume de Sigave. Est-ce lié ? Mystère...

J'ignore quelle est la morale de cette histoire, si ce n'est qu'il faut se méfier même des sources les plus officielles. Je ne me fais pas trop de souci quant à l'altitude réelle du mont Puke car j'ai plutôt confiance en l'IGN. Toutefois, ça jette le doute sur le reste des entrées. Et tout ça pour quelque chose d'aussi simple et courant que les points culminants des pays...

3 commentaires:

DC a dit…

Encore une preuve que la CIA fait dans la désinformation.

otourly a dit…

Ça sent le gaz !

Anonyme a dit…

Poulpyくん,

J'ai ptet trouvé une piste de l'origine de l'erreur probable sur l'altitude en suivant les liens que tu donnes. En effet sur la page w:en:Sigave, ils ont une vieille carte de Futuna de l'Admirality anglaise datée de la fin de la WW2 avec un mont Puke à 2500 ... Si on imagine que c'est des feet, ça nous donne nos ~765m de la CIA

De là à penser que la CIA ait utilisé les mêmes sources sans les vérifier ... why not ?

Par contre pour le nom "Singavi" avancé par les chinois de la CIA, j'ai trouvé pire dans le livre "Ko le fonu tu'a limulimua", soit "La tortue au dos moussu" (Textes de tradition orale de Futuna) p336 à 338.

Si on croit la tradition orale rapportée dans ce livre, les royaumes de Sigave et Alo se disputaient le mont et organisèrent un concours : le premier royaume à faire gravir le fruit de sa pêche sur le mont le réclamerait. Sigave pêcha une baleine et Alo une tortue. Alo fut le premier royaume au sommet et l'emporta. Le mont Puke serait depuis, la limite entre les deux royaumes.

Le livre précise que c'est encore la limite actuelle entre les deux royaumes.

Ainsi l'appellation Mont Sigave n'aurait même pas la légitimité de son appartenance à ce royaume.

J'ai fait un commentaire dans la page de discussion de l'article sur w:en si tu veux y apporter des rectificatifs, ou précisions.

FoeNyx