mardi 11 janvier 2011

Le tableur, cet ami inconnu

- Poulpi-kun, Poulpi-kun ! Je me demandais : as-tu des moyens pour se simplifier la vie quand on a plein d'articles à créer ?
- Je comprends, chère Churuya. Moi aussi je me pose des tonnes de questions. Par exemple, pourquoi Hardfloor a-t-il sorti autant de version d'Acperience ? Que va devenir Hirasawa maintenant que Kon est mort ? Comment trouver du boulgour pas bio à Paris ? Comment faire un aller-retour vers Guernesey à moins de 100 € ? La vie est pleine de questions.
- Nyoriro~n !

Sur Wikipédia, quand on désire éditer tout plein d'articles, autant passer par du Python ou du Perl, mais ceci dépasse le cadre de ce blog (en plus, vous devenez un bot et c'est mal). Pour les cas plus simples, il existe un outil adapté : le tableur. La chose répond bien à la demande et est en plus très visuelle. Personnellement, j'utilise Excel, mais si vos convictions religieuses vous l'imposent, vous pouvez parfaitement choisir du Libre™, c'est tout pareil.

Tenez, il y a plusieurs jours, je me suis retrouvé à pondre des verbes en grec sur le Wiktionnaire. Si vous regardez ψεύδω, vous constaterez que la structure d'un tel article n'est pas bien compliquée et se transpose à 95% d'un verbe à l'autre. Au début, on se dit qu'il suffit de faire un copier/coller et puis on constate qu'on oublie toujours de modifier un truc. J'ai donc dégainé mon Excel ; quelques minutes plus tard, j'avais un petit fichier qui me permettait, en remplissant la cellule en haut à gauche avec le verbe en grec, d'obtenir le texte à copier dans la case d'édition du Wiktionnaire. À charge ensuite de placer la définition à la main, mais le squelette était déjà là.

Voici l'idée : si la cellule A1 contient « ψεύδω » et que je cherche à avoir le texte « {{polytonique|'''ψεύδω'''|pseúdô}} », il suffit que je génère dans A2 le texte « pseúdô » (translittération du verbe) et ensuite, la commande « ="{{polytonique|'''"&A1&"'''|"&A2&"}}" » me donnera le texte à copier, tout bien comme il faut. Pour avoir la translittération, il faut que je décompose chacune des lettres de ψεύδω, ce que je fais dans les cellules B1, C1, D1, etc. avec la commande « STXT ». Ensuite, en-dessous de chacun, dans les cellules B2, C2, D2, etc., j'utilise la commande « RECHERCHEV » pour retrouver le caractère translittéré dans une table de correspondance. Pour avoir cette table, je copie les tables « grec et copte » et « grec étendu » dans un éditeur de texte, je place un caractère par ligne et j'enlève les trucs inutiles (vive les regexp), je copie tout ça sur Excel, je trie par ordre alphabétique, je rajoute la transcription à côté et c'est bon. Après, j'utilise la même méthode pour avoir la clé de tri et un encodage d'url pour un dico en ligne. Au final, je n'ai plus qu'à copier le verbe dans la cellule A1 et j'obtiens un squelette d'article tout bien rempli sans erreur en dessous.

Facile.

Bon, ok, j'avoue, j'ai un peu de pratique. Mais c'est un coup à prendre.

Alors, évidemment, il est possible de s'y prendre autrement. Mais ce que j'aime bien, avec Excel, c'est que c'est visuel, qu'on n'a pas besoin de coder grand chose et qu'on peut modifier le contenu à la volée. C'est bon à savoir, non ?

3 commentaires:

darkoneko a dit…

Nyoro~n

otourly a dit…

C'est possible d'avoir une copie du fichier excel ? c'est très intéressant, j'avais déjà tenté un truc plus global mais je m'y était cassé les dents...

Xavier Combelle a dit…

C'est marrant j'ai toujours eu l'impression que excel c'est programmer simplement. Donc que tu passe par du python ou que tu le fasse via excel c'est la même chose.